= ,dit-il,

Une proposition incise est une proposition indépendante  (la plupart du temps, courte) qui coupe ou se joint à des paroles rapportées directement comme une sorte de parenthèse.

Dans les exemples ci-dessous, ce qui est souligné s'appelle des propositions incises.

- J'en ai assez de me tromper, soupira Gertrude en repoussant son cahier d'exercices.

- Il ne faut pas te décourager, la consola sa maman, lis-moi la consigne à voix haute ce sera plus clair.

Les incises indiquent que le narrateur rapporte les paroles d'un personnage.

Le sujet est placé après le verbe.

L'incise indique souvent la manière dont les paroles sont prononcées et apporte ainsi des indications d'ordre scénique

Je m'en vais, ajouta-t-il en se levant d'un air furieux, j'en ai assez vu!

L'incise n'a aucun lien grammatical avec la proposition qu'elle coupe ou avec laquelle elle se joint.

Le verbe de l'incise est conjugué au temps du récit.

Pour une liste de verbes de parole, voir la page 245 du manuel.

Lorsque les paroles se terminent par un point d'interrogation ou d'exclamation, ils ont valeur de virgule et l'incise ne débute pas par une majuscule.

      — Achtung ! éternua Robert.

      — Plaît-il ? demanda Colette.

      — D’accord... reprit Bertrand. Nous partirons demain.

Pour mieux comprendre, observe n'importe quel récit contenant un dialogue et repère les incises.

COMPLEMENTS D'INFOS

Très complet (donc un peu difficile pour les élèves), le site blognote, sur l'usage des signes distinctifs du dialogue dans le récit. (à qui j'ai emprunté mes derniers exemples)

Très intéressant et simple à comprendre, le site orthogram, qui fait le point sur la ponctuation du dialogue (à qui j'ai emprunté les exercices ci-dessous)

EXERCICES EN LIGNE

Exercice d'application deux points

Exercice d'application guillemets

Dictée d'application n°1(sur les tirets) 

Exercice bilan d'application 1

Exercice bilan d'application 2